pages pointant cette page imprimer
historique

Le fonds Guérin à la BDIC


par Laurent Esquerre

Daniel Guérin ne nous a pas seulement laissé des livres et des articles. La Bibliothèque de documentation internationale contemporaine de Nanterre conserve et met à disposition des chercheurs un fonds composé de ses archives personnelles et militantes, d’une richesse exceptionnelle.
La Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) est une mine pour les historien(ne)s et pour les militant(e)s qui souhaitent consacrer des travaux de recherche à l’histoire du mouvement ouvrier international du XXe siècle. Par la richesse de son fonds de livres, de ses collections de journaux et de ses fonds d’archives privés, la BDIC est un des rares établissements publics avec l’Institut international d’histoire sociale d’Amsterdam à accueillir les archives de militants et d’organisations du mouvement ouvrier international.

A titre d’exemple, on citera les fonds : des Cahiers Spartacus fondés par René Lefeuvre (militant de la Gauche révolutionnaire du Parti socialiste de l’entre-deux guerres), de la Quatrième internationale entre 1944 et 1968, de Pierre Frank et Michel Raptis dit Pablo (deux des dirigeants historiques de ce courant), de l’UNEF et de la MNEF sur la période 1929-1965, de Tribune socialiste (l’hebdomadaire du PSU), de Mémoire de 68 qui procède de l’initiative d’anciens maoïstes et rassemble des archives de tous les courants d’extrême gauche de 1965 à 1975, du Parti communiste marxiste léniniste français (PCMLF) et du Parti communiste révolutionnaire marxiste léniniste (PCRML).

On trouvera aussi les fonds consacrés à Lip, les Comités d’action lycéens, le féminisme, sur l’université Paris VIII Vincennes ou encore sur l’organisation Vive la Révolution (maoïste spontanéiste).

Enfin, parmi les fonds des mouvements d’autres pays, on citera tout particulièrement le fonds de la Confédération ouvrière bolivienne (COB, syndicat unique de tendance syndicaliste révolutionnaire) sur la période qui va de 1952 à nos jours, ou encore le fonds Demetrios Vlandas, ancien dirigeant du Parti communiste grec, chef de l’état major de l’armée démocratique pendant la guerre civile.
 A l’issue de cette longue mais nécessaire énumération, on comprendra un peu mieux pourquoi Daniel Guérin avait pris la décision de léguer ses archives militantes à la BDIC.

Il faut citer ici le remarquable travail d’archivage et de présentation effectué par Guérin lui même jusqu’en 1979, puis dans les années 89-92 par deux étudiants ainsi que par la conservatrice Geneviève Dreyfus-Armand qui a beaucoup donné de sa personne pour la concrétisation de ce projet.

Ces archives représentaient donc un volume de 21 mètres carrés avec un classement préalable de Daniel Guérin qu’il s’agissait de respecter en établissant un système de concordance. Les thèmes en sont extrêmement divers, compte tenu de la personnalité, des centres d’intérêts et de l’activité de Daniel Guérin. Outre toutes ses oeuvres (éditions françaises et traductions), le fonds se compose d’archives relatives au mouvement ouvrir (notamment les courants libertaires et socialistes de gauche de l’entre-deux guerre), aux problèmes majeurs du XXe siècle (fascisme, antifascisme, colonialisme, anticolonialisme...), aux mouvements d’émancipation ainsi que d’une abondante correspondance avec des politiques (Trotsky, Marceau Pivert, Karl Korsch, Guy Debord...), syndicalistes et les écrivains les plus divers (Colette, Mauriac...).

Les archives sont divisées en deux grands ensembles :

A - la partie "archives" - désignée ainsi par Daniel Guérin - correspond à tous les documents rassemblées par ses soins au cours de sa vie militante ou d’historien et comprend environ 800 dossiers regroupées autour des thèmes suivants :
1) Arts et littérature
2) Sexualité
3) Autobiographie
4) Mouvement ouvrier
5) Fascisme et antifascisme
6) Révolution française
7) Etats-Unis
8) Colonialisme et anticolonialisme
9) Armée et antimilitarisme
10) Divers

B - la partie "mémoires", chronologique, correspond aux archives relatives à la vie militante et personnelle de Daniel Guérin. Enfin la liste du don Daniel Guérin est consultable à la cote F pièce Rés 551.


Dernière mise à jour CVS: Vendredi 26 Octobre, 2007 [16:59:54 UTC]