pages pointant cette page imprimer
historique

Bibliographie générale


Ouvrages de Daniel Guérin


Œuvres de jeunesse


  • Le Livre de la dix-huitième année, Paris Albin Michel, 1922 (poèmes).
  • L’Enchantement du Vendredi Saint, Paris, Albin Michel, 1925 (roman).
  • La Vie selon la chair, Paris, Albin Michel, 1929 (roman).
 

Adaptations théâtrales


  • Le grain sous la neige, d’après Ignazio Silone, Editions mondiales, 1961.
  • Vautrin, d’après Balzac, La Plume d’or, 1962.
 

Art et littérature


  • Préface à "La vie du théâtre", Julian Beck, Paris, Gallimard, 1978.
  • Préface à "Les Déserteurs", A. Van Parys, Paris, Balland, 1971.
  • Préface à Oviri, écrits d’un sauvage, Paul Gauguin, Paris, Gallimard, 1974, 1989. Lire la présentation de Claude Mauriac et les commentaires de Jacques Bayle-Ottenheim
  • Paradoxes sur la littérature, long texte paru entre septembre et novembre 1954 dans France-Observateur
  • L’Evolution politique de Lamartine, du légitimisme à la révolution de 1848, thèse entamée en 1922 et soutenue en 1925 à l’Ecole libre des sciences politiques. Lamartine est pressenti comme un précurseur du socialisme. (Non publiée)
  • Anna de Noailles, princesse des poètes, texte d’une conférence donnée à Beyrouth entre 1927 et 1929, témoignage de l’admiration qu’il vouait à la poétesse. (Non publié)
 

Textes autobiographiques


Les différents ouvrages qui composent l’autobiographie de Daniel Guérin ne sont pas tous de même nature. Certains relèvent plus de l’introspection, d’autres de l’interprétation historique. Bien entendu, cela est fonction du degré d’implication de l’auteur dans l’actualité sociale et politique aux différentes étapes de sa vie.

  • Un jeune homme excentrique, essai d’autobiographie, Paris, Julliard, 1965. Il s’agit de la première version - épurée par l’éditeur, notamment des passages relatifs à sa vie intime - de ses mémoires (1904-1930 environ). Cette édition est donc plus conforme aux intentions premières de Daniel Guérin que la suivante.
  • Autobiographie de jeunesse, d’une dissidence sexuelle au socialisme, Paris, Belfond, 1972.
  • Front populaire, révolution manquée ? Paris, Julliard, 1963 ; Maspéro, 1970, 1976 ; Actes Sud, 1997 ; Agone 2013. La première édition contient une série de photos des acteurs de la mouvance pivertiste au sein de laquelle il militait entre le début des années 30 et 1939, époque qui clôture l’ouvrage.
  • Le Feu du sang, autobiographie politique et charnelle, Paris, Grasset, 1979. Cette dernière partie de ses mémoires couvre la période allant de 1939 à la fin des années 50. Une annexe comporte quelques textes importants rédigés par l’auteur durant cette période.
  • Eux et lui, illustré par André Masson, Monaco, Editions du Rocher, 1962. Courte tentative d’introspection reprise dans le recueil suivant :
  • Son testament, Paris, Encre, 1979. Recueil de textes consacrés surtout à son homosexualité, rédigés à différentes époques pour différentes revues.
  • Homosexualité et révolution, Paris, Le Vent du ch’min, 1983. Cette petite brochure n’est pas à proprement parler autobiographique mais elle expose, comme l’annonce son titre, l’axe essenliel de la réflexion de Daniel Guérin sur lui-même et sur son itinéraire militant, à savoir l’imbrication intime de sa double dissidence, sexuelle et politique. Lire en ligne le texte intégral
 

Révolution française


  • La Lutte de classes sous la Première république (1793-1797), deux tomes. Paris, Gallimard, 1946, 1968. Sans doute l’ouvrage le plus stimulant de Daniel Guérin. L’édition de 1968 est augmentée de textes “compléments” qui précisent la démarche de l’auteur et tentent de répondre aux critiques suscitées par la polémique.
  • Bourgeois et bras nus, 1793-1795, Paris, Gallimard, 1973 (abrégé du précèdent) ; Libertalia, 2013. Lire la présentation de Claude Guillon
  • La Révolution française et nous, Paris, Maspéro, 1976. Rédigé en 1944, ce texte était initialement voué à tenir lieu de préface à l’étude sur la Révolution française. Daniel Guérin a finalement abandonné le projet – au profit d’une introduction plus centrée sur le sujet – car les considérations de ce petit texte débordent la stricte problématique de la Révolution française pour aborder celle de la dialectique des mouvements de masse et de ses avant-gardes.
  • Controverse sur la Révolution française, texte paru dans les Cahiers Bernard Lazare (n° 119-120, 1987, pp. 58-81) qui synthétise ses thèses sur la Révolution française et ses réponses aux critiques.
  • Préface à "Les Enragés dans la Révolution française", Maurice Dommanget, Paris, Spartacus, 1987.
 

Anarchisme, communisme libertaire, conseillisme


  • Jeunesse du socialisme libertaire, essais, Paris, Rivière, 1959. Cette compilation de textes est axée autour de la problématique centrale du socialisme selon Daniel Guérin – I’opposition irréductible entre le socialisme jacobin (léninisme) et le socialisme antiautoritaire, antagonisme présent dès la Révolution française – et de l’explication d’une intuition (plus qu’une théorie) intime et profonde, celle de la nécessaire synthèse du marxisme et de I’anarchisme. Le recueil est remanié et augmenté par la suite, sans que son contenu soit fondamentalement renouvelé, dans deux éditions postérieures :
  • Pour un marxisme libertaire, Paris, Laffont, 1969.
  • A la recherche d’un communisme libertaire, intervention faite au colloque de Turin, “Anarchici e anarchia nel mondo contemporaneo”. Un recueil des actes a paru chez L. Einaudi en 1971 (pp. 442-457). Ce texte synthétise sa vision du communisme libertaire. Daniel Guérin avait en outre projeté la rédaction d’un ouvrage plus substantiel sur le communisme libertaire. L’ébauche de son travail se trouve à l’lnstitut d’histoire sociale d’Amsterdam.
  • Pour un communisme libertaire, recueil d'essais publiés par Daniel Guérin des années 1950 aux années 1980. Une version anglaise a été publiée par PM Press en 2017. Lire la fiche
  • L’Anarchisme, de la doctrine à la pratique, Paris, Gallimard, 1965; 1976, 1981, 1987. Le “best-seller” de Daniel Guérin. Les éditions de 1981 et 1987 comprennent deux essais supplémentaires : Anarchisme et marxisme et Compléments sur Stirner. En 2017, Gallimard publie une édition en coréen. Lire le texte intégral avec l'introduction de Noam Chomsky
  • Ni Dieu, ni Maître, anthologie de l’anarchisme, Lausanne, La Cité-Lausanne, 1965 Maspéro, 1970, 1973, 1974, 1976. L’édition Maspéro comprend quatre tomes. En outre, I’iconographie contenue dans l’édition initiale a disparu. C’est un autre ouvrage célèbre de Daniel Guérin, utile aux militants qui découvrent, avant mai 68, des auteurs et des textes jusque-là inédits.
  • Proudhon oui et non, Paris, Gallimard, 1978. L’ouvrage contient des textes inédits de Proudhon sur la Révolution française.
  • Rosa Luxembourg et la spontanéité révolutionnaire, Paris, Flammarion, 1971; Spartacus, 1982. Composé d’une partie interprétative (axée sur la question de la synthèse marxisme-anarchisme dont Daniel Guérin perçoit les linéaments chez certains penseurs et militants révolutionnaires des époques antérieures, dont Rosa Luxembourg) et d’un choix de textes.
  • Préface à "La Révolution russe en Ukraine", de Nestor Makhno, Paris, Belfond, 1970.
  • Préface à "Le Socialisme en France", de Rosa Luxembourg. Paris, Belfond, 1971.
  • Préface à "Sur la Deuxième Guerre mondiale", de Léon Trotsky, Paris, Le Seuil, 1974.

Fascisme


  • La Peste brune, Paris, Maspero, 1965, 1969, 1976 ; Spartacus, 1997. L’ouvrage se divise en trois parties. La première est une courte analyse du fascisme rédigée en 1954 et publiée séparément en brochure l’année suivante sous le titre, Quand le fascisme nous devançait, puis de nouveau en 1960 Quand le fascisme et la guerre nous devançaient. La seconde partie, "Avant la catastrophe", est le récit de son premier voyage en Allemagne (1932), son expérience des auberges de jeunesse et de la jeunesse allemandes : il ne s’agit pas du texte initial (La Peste brune a passé par là, publié sous forme d’épisodes dans différents périodiques) mais d’une retouche postérieure exécutée afin de préserver la cohérence du recueil. La troisième partie, "Après la catastrophe", relate son périple dans l’Allemagne nazifiée entre juin et juillet 1933. Lire la présentation de David Renton
  • Fascisme et grand capital, Italie-Allemagne, Paris, Editions de la Révolution prolétarienne, 1936 ; Maspéro 1965, 1969, 1971 ; Syllepse 1999 ; La Découverte 2001 ; Libertalia 2014. Première tentative d’analyse globale du phénomène fasciste, ses thèses ont constitué pendant longtemps les fondements théoriques de l’appréhension du phénomène fasciste au sein de l’extrême gauche française. Critiqué par la suite pour son caractère réducteur, entaché il est vrai d’économisme, il n’en a pas moins fait date. Voir les présentations des éditeurs français et italien

Anticolonialisme


  • Au service des colonisés, Paris, Editions de Minuit, 1954. Collection d’articles rédigés entre 1927 et le début des années 50. Ce recueil est remanié et étoffé dans l’édition suivante :
  • Ci-gît le colonialisme, Algérie, Inde, Indochine, Madagascar, Maroc, Palestine, Polynésie, Tunisie. Témoignages militants, Paris, Mouton-La Haye, 1973.
  • Les Antilles décolonisées, Paris, Présence africaine, 1956, 1986. Avec une préface d’Aimé Césaire.
  • L’Algérie qui se cherche, Paris, Présence africaine, 1964. Le texte est refondu et augmenté dans l’édition de 1979.
  • L’Algérie caporalisée ? Paris, EDI, 1965. Inclus dans Ci-gît le colonialisme.
  • Quand l’Algérie s’insurgeait, 1954-1962. Paris, La Pensée sauvage, 1979.
  • Les Assassins de Ben Barka, dix ans d’enquête, Paris, Guy Authier, 1975.
Une nouvelle édition paraît sept ans plus tard, fruit d’une investigation plus approfondie :
  • Ben Barka, ses assassins, seize ans d’enquête, Paris, Plon, 1982.
  • Ben Barka, ses assassins, Syllepse, 1991. Voir la présentation de l'éditeur
  • Algérie 1954-1965 : un combat anticolonialiste, Spartacus, 2017. Ce recueil comprend certains des textes sur l'Algérie que Guérin avait revus pour composer Quand l'Algérie s'insurgeait, paru en 1979. Il comprend également Prologue (1930-1954), L'Algérie qui se cherche, l'Algérie caporalisée ? et Ce qu'il reste à faire, tirés de Ci-gît le colonialisme (1973), ainsi que "Les femmes et l'islam", extrait de L'Algérie qui se cherche (1964).
  • Préface à l' "Autobiographie de Malcom X", Paris, Grasset, 1964.
 

Etats-Unis


  • Où va le peuple américain ? deux tomes, Paris, Julliard, 1950-1951. Ouvrage de base d’où sont extraits les trois titres suivants :
  • Décolonisation du Noir américain, Paris, Editions de Minuit, 1963.
  • De l’Oncle Tom aux Panthères Noires, Paris, UGE, 1973 (refonte du précédent); Les Bons Caractères, 2010.
  • Le Mouvement ouvrier aux Etats-Unis, Paris, Maspéro.
  • Africains du Nouveau Monde, Paris, Présence africaine, 1984.
 

Sexualité


  • Kinsey et la sexualité, Paris, Julliard, 1955 ; EDI, 1967.
  • Shakespeare et Gide en correctionnelle ? Paris, Editions du Scorpion, 1959.
  • Essai sur la révolution sexuelle après Reich et Kinsey, Paris, Belfond, 1963.
  • Préface à Vers la liberté en amour, deCharles Fourier, Paris, Gallimard, 1975.
  • Entretien avec Daniel Guérin in Paris Gay 1925, Gilles Barbedette et Michel Carassou. Paris, Presses de la Renaissance.
  

Antimilitarisme


  • L’Armée en France (écrit en collaboration) Paris, Filipacchi, 1972.
 

Textes et ouvrages sur Daniel Guérin


Ne sont mentionnés ici que les titres ayant trait au personnage et à son œuvre (sont donc exclus les ouvrages où il est simplement fait mention de Daniel Guérin – exemple : la biographie d’Ho-Chi-Minh par Jean Lacouture –, les mémoires militantes (Victor Serge, Raymond Abellio, Yvan Craipeau, etc.), les histoires du Front populaire ou de l’extrême-gauche pivertiste.

  • Questions de méthode, Jean-Paul Sartre, Paris, Gallimard, 1960. Critique des aspects économistes de la pensée marxiste à travers l’exemple de l’ouvrage de Daniel Guérin sur la Révolution française, dans la perspective plus générale de la redynamiser au crible de l’existentialisme. Il serait, en outre, intéressant de recenser toutes les réactions provoquées par la polémique autour du livre de Daniel Guérin.
  • Les Idées politiques de Daniel Guérin, E. Sanson, 1970. Travail universitaire mentionné par Jean Maitron dans Le Mouvement anarchiste en France (tome 2), sans plus de références.
  • Out of Hiding : the Comradeships of Daniel Guérin, Peter Sedgwick, in Salmagunds : A quarterly journal of the humanities and social sciences. Special issue on homosexualism, par Robert Boyer et Georges Steiner, 1982.
  • Daniel Guérin ou la contestation permanente, article de Marc Kravetz, paru en 1969 (sans autre référence).
  • Daniel Guérin, révolutionnaire en mouvement, recueil publié par la revue Dissidences en 2007.

Dernière mise à jour CVS: Vendredi 26 Octobre, 2007 [15:59:54 UTC]